SPONSORS ET PARTENAIRES

Nos Sponsors et Partenaires

  • 3X7Z4482

Présentation

  • CIEL 31 Handball Escalquens-Labège
  • : CIEL (Club Intercommunal Escalquens Labège) 31 Association Sportive de Handball

Agenda

CIEL31 creneaux entrainements 2013-2014 CIEL31 creneaux entrainements 2013-2014

 

TOURNOI DE LA VALLEE DE L'HERS

les 7et 8 juin 2014 weekend de Pentecôte

Localisation des terrains

La boutique

short hand

 

Pour les matchs le short noir est obligatoire

vous pouvez vous le procurer auprés du secretariat

ou lors des inscriptions pour 5€ .

 

CH2L

bon de commande

Le détachant résine textile est un nettoyant particulièrement adapté pour les ballons et textiles sportifs. Il enlève la résine (blanche ou verte) sur les textiles tout en préservant le tissu.

 

Sous forme de spray, il vous permet d’effacer facilement les tâches sur tous vos équipements textiles comme les maillots, shorts, mais également les ballons et semelles de chaussures.

 

Disponible en spray de 750ml ou en bidon de 5L.   

cliquer ici pour voir la video

Participation frais déplacements

Remboursement km 2012-2013 Remboursement km 2012-2013

CIEL31 Feuille de déplacements 2012 2013 CIEL31 Feuille de déplacements 2012 2013

Modalités de remboursement d'une partie des frais de déplacements aux équipes séniors M et F et aux entraineurs pour la saison 2012-2013, pour les déplacements de plus de 70 km aller.

 

Régles

  • Les régles du jeu

 

 

 

 

  • L’ARBITRE ET LE SIFFLET


L'Arbitre doit siffler :

• Temps mort d'équipe (3 coups)
• Début de match et de mi-temps (1 coup)
• Validation d'un but (2 coups)
• Engagement après but (1coup)
• Faute (1 coup)
• Mauvaise exécution d'un jet franc (1 coup)
• Jet de 7 m. (1 coup)
• Mauvaise exécution d'une remise en jeu (1 coup)
• Fin de match (3 coups)
• Fin de mi-temps (3 coups)
• Arrêt du temps (3 coups)


L'Arbitre ne siffle pas :

• Une remise en jeu (Touche)
• Une remise en jeu dans l'angle
• Un renvoi du gardien
• L'exécution d'un jet franc (sauf, si celui tarde à être joué)
  • Le maniement du ballon

Il est permis de :
  • Lancer,saisir, arrêter, pousser ou frapper le ballon à l'aide des mains (ouvertes ou fermées), des bras, de la tête, du tronc, des cuisses et des genoux

  • Garder le ballon au maximum 3 secondes, même s'il est par terre.

  • Faire 3 pas au maximum avec le ballon. On considère qu'un pas est effectué lorsque :
    • un joueur, qui a les deux pieds au sol, en lève un et le repose ou en déplace un,
    • un joueur touche le sol avec un seul pied, attrape le ballon et touche ensuite le sol avec le second pied,
    • un joueur touche le sol avec un seul pied après un saut et ressaute sur le même pied ou qu'il touche le sol avec le second pied,
    • un joueur touche le sol des deux pieds en même temps après un saut et qu'il lève un pied et le repose ou déplace un pied.

  • Sur place ou en mouvement :
    • le ballon au sol et le rattraper avec une ou les deux mains,
  •  
    • faire rebondir le ballon au sol plusieurs fois de suite avec une main (dribbler) ou le faire rouler au sol avec une main de façon répétitive, et le reprendre ou le saisir avec une ou les deux mains.
      Dès que le joueur contrôle le ballon avec une ou deux mains, il doit le jouer après 3 pas au plus ou dans les 3 secondes .
      On considère qu'il y a dribble ou rebond du ballon dès que le joueur touche le ballon avec une partie quelconque de son corps et le dirige vers le sol.
      Le ballon peut être à nouveau dribblé ou rebondir et être attrapé si, entre-temps, il a touché un autre joueur ou le but.


  • Passer le ballon d'une main à l'autre ;

  • Jouer le ballon tout en étant à genoux, assis ou couché.

Il est interdit de :
  • Toucher le ballon plusieurs fois de suite, à moins qu'il n'ait touché entre-temps le sol, un autre joueur ou le but. Les fautes de réception ne sont pas pénalisées.

  • Toucher le ballon avec un pied ou la jambe (en dessous du genou), sauf lorsque le ballon a été lancé par un joueur adverse.

  • Le match continue si le ballon touche un arbitre sur l'aire de jeu.

    • LES SANCTIONS

    Toute sanction disciplinaire est clairement signifiée au fautif en le montrant distinctement, à la table, aux autres joueurs, aux entraîneurs et au public.

    Pour une faute simple :

    Réparation : jet franc ou jet de 7 m


    En cas de faute répétée ou d'irrégularité :

    Avertissement : carton jaune
    Exclusion : "2 minutes" (L'équipe est privée du joueur pendant 2 minutes).


    A la 3ème exclusion :

    Disqualification : carton rouge.
    Disqualification du joueur pour le restant du match. Le joueur est remplacé au bout de 2 minutes.
    Une disqualification peut être prononcée directement.


    Expulsion :

    carton rouge direct
    L'équipe est privée du joueur fautif durant le reste de la rencontre, et il n'est pas remplacé sur le terrain.



    Les fautes

     

    Comportement antisportif
    • les cris lancés au joueur adverse qui exécute un jet de 7 m, un jet franc, un tir.
    • lors d’une interruption de jeu, un joueur repousse le ballon du pied pour que le joueur de l’équipe adverse ne puisse pas exécuter rapidement le jet qui lui a été concédé.
    • insulte adressée à un joueur, au public, …
    • retard dans l’exécution d’un jet.
    • retenir un joueur par sa tenue.
    • le gardien ne libère pas le ballon lors d’une décision de 7 mètres

    • défense répétée sur le ballon avec la jambe ou le pied par un joueur de champ.
    • pénétration répétée sur la surface de but dans une intention de défense.
    • faire semblant d’être victime d’une irrégularité

    Comportement antisportif grossier
    • injures (verbales, gestes, mimiques, contact corporel…)

    • repousser ou lancer le ballon après une décision de l’arbitre

    • comportement passif du gardien de but lors d’une décision de jet de 7 mètres

    • réaction de revanche après avoir subi une irrégularité

    • lancer intentionnellement le ballon sur un joueur ou un officiel (cela peut être interpréter comme une voie de fait)

      Disqualification

      Un joueur qui attaque le joueur adverse d’une manière présentant un risque pour l’intégrité physique de ce dernier doit être disqualifié.

    • frappe ou arrache le bras tireur d’un joueur en action de tir ou de passe, depuis le côté ou l’arrière.
    • exécute une action de manière à toucher le joueur adverse à la tête ou au coup
    • touche intentionnellement le joueur adverse au corps avec le pied, le genou ou d’une autre manière, y compris le croche-pied.
    • pousse un joueur adverse en train de courir ou de sauter ou l’attaque de telle manière que celui-ci perd le contrôle de son équilibre. Ceci s’applique aussi au gardien de but.
    • touche le défenseur à la tête lors d’un jet franc ou un tir au but, à condition que le défenseur ne bouge pas.
    • touche le gardien à la tête lors d’un jet de 7 mètres, à condition que le gardien de but ne bouge pas.

    Expulsion

    Un joueur coupable de « voie de fait » pendant le temps de jeu doit être expulsé.

    Toute « voie de fait » commise en dehors du temps de jeu entraîne une disqualification.
    On entend par « voie de fait » une attaque physique, violente et intentionnelle, contre le corps d’une autre personne.

    En d’autres termes, il ne s’agit pas simplement d’une action de réflexe ou du résultat de méthodes excessives ou négligentes de défense.

    Tout crachat contre une personne sera considéré comme « voie de fait » typique.


    Les fautes du joueurs attaquant

    1. Porter la balle vers l’adversaire ou la lancer vers lui de façon dangereuse.

    2. Faire plus de 3 pas sans :
      - Dribbler,
      - Passer,
      - Tirer (car alors il y a marché).

    3. Relancer le ballon au sol lorsque le dribble a été interrompu (reprise de dribble).

    4. Tirer au but en prenant appui ou en marchant dans la zone.

    5. S’engager vers le but dans un espace occupé par l’adversaire (passage en force).

    6. Barrer le chemin du joueur adverse avec les bras, les mains ou les jambes ou le repousser.

    7. Retenir le joueur adverse, le ceinturer, se jeter contre lui.


    Les fautes du joueur en défense


    1. Gêner, harceler ou mettre en danger le joueur adverse de manière irrégulière.

    2. Il ne doit pas non plus agir de façon dangereuse ou faire acte d’anti-jeu.

    3. Faire échouer une occasion manifeste de but.

    4. Défendre en se trouvant dans sa surface de but.

    5. Arracher le ballon à l’adversaire à une ou deux mains.

    6. Frapper le ballon que l’adversaire tient entre ses mains avec le poing pour le lui enlever.

    7. Barrer le chemin du joueur adverse avec les bras, les mains ou les jambes ou de le repousser.

    8. Retenir le joueur adverse, le ceinturer, se jeter contre lui.

    9. Donner le ballon à son gardien de but dans sa zone.

      Les fautes du gardien de but
    1. Pénétrer, avec le ballon dans sa propre surface de but en venant du champ de jeu.

    2. Introduire dans sa surface le ballon, qui est au contact du sol sur le champ de jeu.

    3. Quitter sa surface de but avec le ballon contrôlé.

    4. Lancer volontairement le ballon contrôlé hors du champ de jeu.

    5. Mettre l’adversaire en danger.

    6. Relancer le ballon du pied.


    • Les jets et réparations
     
    La Zone
    Lorsque les arbitres sifflent parce qu’un attaquant empiète sur la surface de but des défenseurs (ou touche le sol dans la surface de but), il en résulte un renvoi de but et non un jet franc pour la défense.
    Seul le gardien de but peut remettre en jeu le ballon depuis sa surface.


    La Remise en jeu

    Le joueur qui fait la remise en jeu doit avoir un pied sur la ligne de touche, il n’a pas à attendre un coup de sifflet.


    Le Jet Franc

    Il doit se faire à l’endroit de la faute (ou aux 9 mètres si la faute est commise entre les 6 et les 9 mètres). Les adversaires doivent se tenir à 3 mètres du ballon au départ du jet franc. L’attaquant n’a pas à attendre un coup de sifflet pour le jouer.


    Le Jet de 7 mètres

    Il n’est plus obligatoire de donner un timeout quand un jet de 7 mètres est imposé. La décision est laissée à la discrétion des arbitres.
    Toutefois, un remplacement de gardien de but ou la désignation lente d’un lanceur devrait normalement déboucher sur un arrêt du temps de jeu.
    Une fois le lanceur en place, le gardien de but ne doit plus changer.
    Les défenseurs doivent se trouver à 3 mètres du ballon et aucun attaquant entre les 6 et les 9 mètres.
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés